Sami Tchak

  • (JC Lattès, 2021)
    Le continent du Tout et du presque Rien
     
    Sami Tchak
    (JC Lattès, 2021)
    Le continent du Tout et du presque Rien
    non
    Image
    Le continent du Tout et du presque Rien

    Maurice Boyer, issu d’un modeste milieu rural français, arrive à Paris pour entamer des études d’ethnologie à la Sorbonne. Il rêve de mettre ses pas dans ceux de son maître, Georges Balandier. Il part pour ses recherches doctorales dans un village du Togo. Il y restera deux ans. Ce sera le grand choc de sa vie. Des années après ce voyage, il sait ce qu’il doit à ce séjour et qu’il a laissé là-bas la part la plus secrète de son âme.
    C’est le roman d’une rencontre, d’une quête : comment regarde-t-on l’autre, comment l’invente-t-on, comme écrit-on son histoire ?
     
    Sami Tchak décrit magnifiquement la façon dont l’ethnologue, le voyageur, l’érudit se sont installés en Afrique, le regard qu’ils ont porté, l’imaginaire qu’ils ont construit, le Continent qu’ils ont inventé.

    Né au Togo, Sami Tchak est sociologue de formation.
    Il est l'auteur d’une œuvre subversive et engagée.

    Bibliographie

    Sami Tchak a publié trois essais et douze romans : La Sexualité féminine en Afrique (L’Harmattan, 1999), La Prostitution à Cuba (L'Harmattan, 1999), L’Afrique à l’épreuve du sida (L’Harmattan, 2000), Place des Fêtes (Gallimard, 2001), Hermina (Gallimard, 2003), La Fête des masques (Gallimard, 2004), Le Paradis des chiots (Mercure de France, 2006), Prix Ahmadou-Kourouma, Filles de Mexico (Mercure de France, 2008), Al Capone le Malien (Mercure de France, 2011), L'ethnologue et le sage (ODEM, 2013), La Couleur de l'écrivain (La Cheminante, 2014), Ainsi parlait mon père (JC Lattès, 2018), Les Fables du moineau (Gallimard, 2020), Prix La Renaissance française de l'Académie des sciences d'outre-mer, Le duo de l’Étoile et de la Luciole (Hadassa, 2020), Le Continent du Tout et du presque Rien (JC Lattès, 2021).

    non
    Image
    Le continent du Tout et du presque Rien
    Le continent du Tout et du presque Rien
    (JC Lattès, 2021)

    Plus d'infos

    Maurice Boyer, issu d’un modeste milieu rural français, arrive à Paris pour entamer des études d’ethnologie à la Sorbonne. Il rêve de mettre ses pas dans ceux de son maître, Georges Balandier. Il part pour ses recherches doctorales dans un village du Togo. Il y restera deux ans. Ce sera le grand choc de sa vie. Des années après ce voyage, il sait ce qu’il doit à ce séjour et qu’il a laissé là-bas la part la plus secrète de son âme.
    C’est le roman d’une rencontre, d’une quête : comment regarde-t-on l’autre, comment l’invente-t-on, comme écrit-on son histoire ?
     
    Sami Tchak décrit magnifiquement la façon dont l’ethnologue, le voyageur, l’érudit se sont installés en Afrique, le regard qu’ils ont porté, l’imaginaire qu’ils ont construit, le Continent qu’ils ont inventé.

Ses rencontres