Menu

Caroline Hinault

  • (Le Rouergue, 2021)
    Solak
     
    Caroline Hinault
    (Le Rouergue, 2021)
    Solak
    oui
    Image
    Solak

    Solak est une base militaire au nord du cercle polaire. Au cœur de cette immensité déserte, glacée et hostile où règnent l’isolement, le froid et la nuit, quatre hommes doivent y partager un hiver interminable. Il y a Grizzly, un scientifique, Roq et Piotr, deux militaires au passé trouble, et la nouvelle recrue, un jeune soldat énigmatique et muet, arrivé pour remplacer Igor qui a mis fin à ses jours. Sa présence exacerbe la violence latente qui existait déjà au sein du groupe…

    Solak est un huis clos saisissant, une tragédie puissante et oppressante qui interroge notre part d’animalité.

    Née en 1981, Caroline Hinault enseigne la littérature à Rennes.

    Bibliographie

    Caroline Solak a publié un premier roman, Solak (Le Rouergue, 2021) et un recueil de récits, In Carna (Le Rouergue, 2022).

    non
    Image
    In carna
    In carna
    (Le Rouergue, 2022)

    Plus d'infos

    Être enceinte. Raconter l’expérience particulière d’une incarnation aux sens multiples, mais aussi restituer les ambivalences et les différentes périodes de cette transformation, des premiers jours silencieux et secrets au climax de l’accouchement. Inventer un langage pour dire ce temps où le corps est singulier autant que pluriel. Où il est également l'enjeu d'innombrables tentatives d'appropriations – culturelles, sociales, religieuses, politiques.
    Dans une approche résolument féministe, Caroline Hinault témoigne de l’une des expériences les plus universellement partagées et paradoxalement demeurée un point aveugle de la littérature. Elle dit aussi les luttes à l’œuvre pour accéder à un parentage égalitaire, et interroge la façon dont les femmes peuvent penser et se réapproprier leur singularité biologique pour mieux combattre l’instrume ntalisation et l’essentialisation dont elles sont encore très souvent l’objet.
    Ces récits de grossesse, émus, sensibles et bouleversants, nous rappellent que le corps dans lequel nous habitons et vivons le monde est un lieu aussi politique que poétique, et que les mutations qu'il vit, dont la grossesse n'est pas des moindres, méritent d'être saisies en tant que fait culturel au carrefour de nombreux rapports de pouvoir.

    oui
    Image
    Solak
    Solak
    (Le Rouergue, 2021)

    Plus d'infos

    Solak est une base militaire au nord du cercle polaire. Au cœur de cette immensité déserte, glacée et hostile où règnent l’isolement, le froid et la nuit, quatre hommes doivent y partager un hiver interminable. Il y a Grizzly, un scientifique, Roq et Piotr, deux militaires au passé trouble, et la nouvelle recrue, un jeune soldat énigmatique et muet, arrivé pour remplacer Igor qui a mis fin à ses jours. Sa présence exacerbe la violence latente qui existait déjà au sein du groupe…

    Solak est un huis clos saisissant, une tragédie puissante et oppressante qui interroge notre part d’animalité.

    Ici, il y a qu’un seul mot-roi je lui disais. S’adapter. S’adapter ou mourir, y a pas d’entre-deux. Il y a le jour et la nuit, faut pas chercher à exister dans les interstices.

Ses rencontres

-
musée de la Perrine
-
La passerelle

…en replay

Festival 2022