Antoine Mouton

  • (La Contre-Allée, 2022)
    Les chevals morts
     
    Antoine Mouton
    (La Contre-Allée, 2022)
    Les chevals morts
    non
    Image
    Les chevals morts

    Il faut les fuir ces Chevals morts, ceux-là qui nous poussent à commettre des erreurs, de celles qui nous séparent, nous détournent, nous font
    prendre des chemins divergents. Mais comment faire en sorte de rester deux, de continuer à s’aimer alors que les Chevals tentent de nous
    convaincre qu’ailleurs peut-être... seul·e peut-être... ce serait mieux ? Un texte comme un chant, au rythme haletant et mélodieux ; un hymne
    à l’amour, au couple ; une course contre la tristesse et la solitude.

    (Christian Bourgois, 2022)
    Toto perpendiculaire au monde
    non
    Image
    Toto perpendiculaire au monde

    Dans Toto perpendiculaire au monde il est question du 133, de couples, de voisins, d’une hache dissimulée quelque part. Où les lois, les règles, les déterminismes, les conventions, les normes volent en éclats.

    Une comédie absurde, ou peut-être pas si absurde, qui nous amène à chercher la hache en nous.

     

    Antoine Mouton est libraire. Ecrivain, il évolue entre poésie, récits, contes et romans.

    Bibliographie

    Antoine Mouton a publié neuf livres, entre poésie, nouvelles et romans : Au nord tes parents (La Dragonne, 2004), Prix Littéraire des Lycéens et des Apprentis de la Région PACA, Berthe pour la nuit (La Dragonne, 2008), Où vont ceux qui s'en vont ? (La Dragonne, 2011), Les Chevals morts (Les Effarés, 2013 - La Contre-allée, 2022), Le metteur en scène polonais (Christian Bourgois, 2015) pour lequel il est invité en 2016 au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, Chômage Monstre (La Contre-Allée, 2017), Imitation de la vie (Christian Bourgois, 2017), Poser problème (La Contre-Allée, 2020), Bourse de Poésie Gina Chenouard de la SGDL, et Toto perpendiculaire au monde (Christian Bourgois, 2022).

    non
    Image
    Les chevals morts
    Les chevals morts
    (La Contre-Allée, 2022)

    Plus d'infos

    Il faut les fuir ces Chevals morts, ceux-là qui nous poussent à commettre des erreurs, de celles qui nous séparent, nous détournent, nous font
    prendre des chemins divergents. Mais comment faire en sorte de rester deux, de continuer à s’aimer alors que les Chevals tentent de nous
    convaincre qu’ailleurs peut-être... seul·e peut-être... ce serait mieux ? Un texte comme un chant, au rythme haletant et mélodieux ; un hymne
    à l’amour, au couple ; une course contre la tristesse et la solitude.

    non
    Image
    Toto perpendiculaire au monde
    Toto perpendiculaire au monde
    (Christian Bourgois, 2022)

    Plus d'infos

    Dans Toto perpendiculaire au monde il est question du 133, de couples, de voisins, d’une hache dissimulée quelque part. Où les lois, les règles, les déterminismes, les conventions, les normes volent en éclats.

    Une comédie absurde, ou peut-être pas si absurde, qui nous amène à chercher la hache en nous.

     

    non
    Image
    Imitation de la vie
    Imitation de la vie
    (Christian Bourgois, 2017)

    Plus d'infos

    Un couple de psychanalystes se rend compte qu’un même patient les fréquente tous deux. Comme il vient de disparaître, ils mènent l’enquête et ne trouvent qu’un manuscrit, intitulé Imitation de la vie. Le manuscrit retrace l’histoire d’Emir Sulter. Il vit à Setrou, une ville de banlieue parisienne où il s’occupe, avec Ingrid Egala, d’un cinéma dédié aux films expérimentaux, le Mekas Palace. Ingrid et Emir sont des amoureux de la radicalité. Autrefois, ils étaient amants, désormais ils sont collègues. Les deux psychanalystes étaient sur le point de se séparer. Après la lecture du manuscrit, ils savent qu’ils sont liés par leur patient. Dans les histoires d’amour, il y a toujours un fantôme.

    Volontiers comique, Imitation de la vie se veut le roman de la désillusion de devenir adulte, quand on s'aperçoit que l’adulte est celui qui feint encore mieux que les autres.

    non
    Image
    Le metteur en scène polonais
    Le metteur en scène polonais
    (Christian Bourgois, 2015)

    Plus d'infos

    Le metteur en scène polonais doit adapter, pour l’ouverture de saison d’un théâtre français, le roman d’un auteur autrichien mort. Mais ce roman est instable : entre deux lectures, des personnages disparaissent, d’autres surgissent, sans explication. Un texte doté d’une vie propre, indépendant du regard du lecteur, c’est une idée plaisante a priori. Pourtant, dans les coulisses du théâtre, on commence à se douter que le spectacle ne pourra pas éviter la catastrophe. Le metteur en scène polonais devient fou, dit-on.

Ses rencontres

-
musée de la Perrine
-
Le square