Menu

REPLAY : LA LITTÉRATURE COMME SOURCE D’INTELLIGIBILITÉ

URL de Vidéo distante

LA LITTÉRATURE COMME SOURCE D’INTELLIGIBILITÉ

Table ronde
-
animée par Damien Aubel

 Concentré de tous nos maux et mots, la littérature fait preuve d'intelligence.

  • Pierre Jourde
    (Gallimard, 2019)
    Le voyage du canapé-lit
     
    Pierre Jourde - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021
    (Gallimard, 2019)
    Le voyage du canapé-lit
    non
    Image
    Le voyage du canapé-lit (Gallimard, 2019) - Pierre Jourde - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021

    Au décès de sa mère, une fille unique hérite d'un canapé qu'elle souhaite transférer dans la maison familiale à Lussaud, dans le Cantal. Elle confie le déménagement à ses deux fils, Pierre et Bernard, unis par une relation forte et conflictuelle. Accompagnés de Martine, l'épouse de Bernard, ils partagent, lors de ce trajet, des souvenirs familiaux liés à ce meuble et à d'autres objets.

    Pierre Jourde a publié une quarantaine de livres, entre pamphlets, essais, poésie, récits et romans parmi lesquels La littérature sans estomac (L’Esprit des Péninsules, 2002), Prix de la critique de l’Académie française, Pays perdu (L’Esprit des Péninsules, 2003), Festins secrets (L’Esprit des Péninsules, 2005), Grand Prix Thyde Monnier de la SGDL et Prix Renaudot des lycéens, Littérature monstre : études sur la modernité littéraire (L’Esprit des Péninsules, 2008), Le maréchal absolu (Gallimard, 2012), Prix Virilo, La première pierre (Gallimard, 2013), Grand Prix Jean Giono, La littérature est un sport de combat (Page centrale, 2015), Winter is coming (Gallimard, 2017) et Le voyage du canapé-lit (Gallimard, 2019).

    * 2021 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour Le voyage du canapé-lit

  • Sorj Chalandon
    (Grasset, 2019)
    Une joie féroce
     
    Sorj Chalandon
    (Grasset, 2019)
    Une joie féroce
    non
    Image
    Une joie féroce (Grasset, 2019) - Sorj Chalandon - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021

    Libraire pudique et discrète, Jeanne est brusquement animée par une rébellion intérieure lorsque son médecin lui détecte une tumeur cancéreuse au sein. Métamorphosée, elle découvre alors la véritable liberté, l'urgence de vivre, et goûte à l'ivresse de l'insoumission et de l'illégalité aux côtés de Brigitte, Mélody et Assia.

    Sorj Chalandon a publié dix romans : Le petit Bonzi (Grasset, 2005), Une promesse (Grasset, 2006), Prix Medicis, Mon traître (Grasset, 2008), Prix Jean Freustié, Prix Joseph Kessel, Prix Simenon et Prix Lettres Frontière 2008, La légende de nos pères (Grasset, 2009), Prix Ouest du Printemps du Livre, Retour à Killybegs (Grasset, 2011), Grand Prix de l’Académie française, Le quatrième mur (Grasset, 2013), Prix Goncourt des lycéens, Prix des lecteurs Escale du livre et Prix des libraires du Québec, Profession du père (Grasset, 2015), Prix du Style, Le jour d'avant (Grasset 2017), Une joie féroce (Grasset, 2019), Enfant de salaud (Grasset, 2021) et L'enragé (Grasset, 2023).

    * 2006 : invité au Festival du Premier Roman pour son premier roman Le petit Bonzi, et invité dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Une promesse
    *
    2008 : parrain du Festival du Premier Roman, et invité dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Mon traître
    *
    2009 : parrain du Festival du Premier Roman, et invité dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour La légende de nos pères
    *
    2010 : parrain du Festival du Premier Roman
    * 2011 : parrain du Festival du Premier Roman, et invité dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Retour à Killybegs
    *
    2012 : parrain du Festival du Premier Roman
    * 2013 : invité au Festival du Premier Roman, et dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Le quatrième mur
    *
    2014 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2015 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, et dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Profession du père
    *
    2016 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2017 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2018 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, et dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Le jour d'avant
    *
    2019 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, et dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Une joie féroce
    *
    2020 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines (annulé en raison du covid)
    * 2021 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2022 : invité dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Enfant de salaud
    * 2023 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour Enfant de salaud, et dans le cadre de la saison littéraire pour L'enragé
    * depuis 2013 : président du jury du Prix Littéraire du 2e roman

  • Perrine Le Querrec
     
    Perrine Le Querrec - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021

    Perrine Le Querrec a publié une vingtaine d'ouvrages, entre poésie, romans, pamphlets et nouvelles  : Coups de ciseaux (Les Carnets du Dessert de Lune, 2007), Bec et Ongles (Les Carnets du Dessert de Lune, 2011), Jeanne l'Étang (Bruit blanc, 2013), Le Plancher (Les Doigts dans la prose, 2013), Le prénom a été modifié (Les Doigts dans la prose, 2014 ; rééd. La Contre-allée, 2022), La Patagonie (Les Carnets du Dessert de Lune, 2015), Têtes blondes (Lunatique, 2015), La Ritournelle (Derrière la salle de bains, 2015), L'Apparition (Lunatique, 2016), Rouge Pute (Christophe Chomant / La Factorie, 2018 ; rééd La Contre-Allée, 2020), Vers Valparaiso (Les Carnets du Dessert de Lune, 2020), La bête, son corps de forêt (Les Inaperçus, 2020), Les trois maisons (D’en bas, 2020), Feux (Bruno Doucey, 2021), Les alouettes (D'en bas, 2022), Warglyphes (Doucey, 2023), La fille du chien (Les lisières, 2023) et Les pistes (Art & fiction, 2024).

    * 2017 : invitée dans le cadre de la saison littéraire pour l'ensemble de son oeuvre
    * 2019 : invitée au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour Rouge pute
    * 2021 : accueillie en résidence de création en quartier prioritaire au Pavement à Laval et au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines