Menu

Puissance du verbe

URL de Vidéo distante

Puissance du verbe

Table ronde
-
animée par Sophie Quetteville

Quand la littérature se rappelle à nous pour un appel à soi

  • Yahia Belaskri
     
    Yahia Belaskri - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021

    Pour ce journaliste algérien installé en France depuis les émeutes de 1988, écrire est un acte de liberté. À travers de nombreux articles, essais et nouvelles, il pose un regard critique empreint d’un profond humanisme sur l’histoire de l’Algérie, de la France et des rapports conflictuels entre ces deux pays. S’il sait dépeindre la misère, la violence des guerres civiles en Algérie, il ne sombre jamais dans la fatalité tout en restant très réaliste.

    Yahia Belaskri a publié six romans : Le bus dans la ville (Vents d'ailleurs, 2008), Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut (Vents d’ailleurs, 2010), Prix Ouest-France / Etonnants Voyageurs et Prix Coup de cœur de Coup de Soleil Languedoc-Roussillon, Une longue nuit d'absence (Vents d'ailleurs, 2012), Les fils du jour (Vents d’ailleurs, 2014), Prix Beur FM TV5 Monde ET Prix Coup de cœur des Journées du Livre Européen et Méditerranéen, Le livre d’Amray (Zulma, 2018) et Le silence des dieux (Zulma, 2021), tous empreints de l’Histoire de l’Algérie, marquée par la guerre et les violences. Il a également publié des essais : Abd El-Kader : Le combat et la tolérance (Magellan et Cie, 2016), Lettre ouverte à ceux qui se sentent envahis et à ceux qui veulent tout détruire au nom de leur croyance étriquée (Le Réalgar, 2018) et Chroniques amères d'un Méditerranéen (Magellan, 2023).
    Il est également membre du comité de rédaction de la revue Apulée.

    * 2011 : invité dans le cadre de la saison littéraire pour Si tu cherches la pluie, elle vient d'en haut
    *
    2013 : invité dans le cadre de la "Semaine Camus", hommage au 100ème anniversaire de la naissance de l'auteur
    * 2015 : parrain du Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2016 : parrain du Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2017 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2018 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour Le livre d'Amray
    * 2019 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2020 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines (annulé en raison du covid)
    * 2021 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines
    * 2022 : invité dans le cadre de la saison littéraire pour Le silence des dieux
    * 2023 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour la revue Apulée
    * depuis 2014 :  juré du prix Littéraire du 2e roman

  • Karim Kattan
     
    Karim Kattan

    Karim Kattan a publié Préliminaires pour un verger futur (Elyzad,2017) et Le palais des deux collines (Elyzad, 2021), Prix des cinq continents de la francophonie.

    * 2018 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour Préliminaires pour un verger futur
    * 2022 : invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour Le palais des deux collines
    * 2023 : accueilli en résidence d'écriture en Mayenne et au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines

  • Hélène Waysbord
     
    Hélène Waysbord

    Née en 1936 de parents militants communistes polonais juifs, déportés durant la Seconde Guerre mondiale, Hélène Waysbord est cachée durant sa jeunesse par une famille d'Evron en Mayenne. Son enfance, elle le raconte dans un récit autobiographique, L'amour sans visage (Christian Bourgois, 2013) dans lequel elle explore, autant qu'elle invente, un passé jamais hors d'atteinte, une existence étroitement liée à la disparition de ses parents en 1942. Ce récit est aussi accompagné de lettres de captivité de son père, envoyées clandestinement.
    Spécialiste de la question de la mémoire et de la transmission, Hélène Waysbord devient en 2004 présidente de l'association de la Maison des enfants d'Izieu ; elle est aujourd'hui présidente honoraire. Elle a publié trois autres livres : Alex ou le porte-drapeau (Christian Bourgois, 2014), La chambre de Léonie (Le Vistemboir, 2021) et Talon d'Achille (Belles Lettres, 2022).
    Hélène Waysbord est décédée en 2023.

    * 2023 : invitée au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour L'amour sans visage et Talon d'Achille