Table ronde
-
La passerelle
Handicap auditif boucle magnétique

FIDÉLITÉ DANS LE MONDE LITTÉRAIRE

animé par Olivier Nahum

30 ans de vie associative et de promotion de la jeune littérature contemporaine, Lecture en Tête n’est pas seule dans cette aventure, des écrivains font de la fidélité leur engagement

  • Yahia Belaskri
     
    Yahia Belaskri - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021

    Pour ce journaliste algérien installé en France depuis les émeutes de 1988, écrire est un acte de liberté. À travers de nombreux articles, essais et nouvelles, il pose un regard critique empreint d’un profond humanisme sur l’histoire de l’Algérie, de la France et des rapports conflictuels entre ces deux pays. S’il sait dépeindre la misère, la violence des guerres civiles en Algérie, il ne sombre jamais dans la fatalité tout en restant très réaliste.
    Yahia Belaskri a été parrain de l'édition 2015 et 2016 du Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, il est régulièrement invité en saison et au Festival.

    Yahia Belaskri a publié six romans : Le bus dans la ville (Vents d'ailleurs, 2008), Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut (Vents d’ailleurs, 2010), Prix Ouest-France / Etonnants Voyageurs et Prix Coup de cœur de Coup de Soleil Languedoc-Roussillon, pour lequel il est invité en saison en 2011, Une longue nuit d'absence (Vents d'ailleurs, 2012), Les fils du jour (Vents d’ailleurs, 2014), Prix Beur FM TV5 Monde ET Prix Coup de cœur des Journées du Livre Européen et Méditerranéen, Le livre d’Amray (Zulma, 2018) et Le silence des dieux (Zulma, 2021), tous empreints de l’Histoire de l’Algérie, marquée par la guerre et les violences.

  • Sorj Chalandon
     
    Sorj Chalandon

    Journaliste et grand reporter, Sorj Chalandon est l'auteur de reportages sur l'Irlande du Nord et le procès de Klaus Barbie qui lui ont valu le Prix Albert Londres en 1988. De 1973 à 2007, il est journaliste à Libération. Il est aujourd'hui journaliste au Canard Enchaîné.
     

    Sorj Chalandon a publié dix romans : Le petit Bonzi (Grasset, 2005) pour lequel il est invité en 2006 au Festival du Premier Roman, Une promesse (Grasset, 2006), Prix Medicis, Mon traître (Grasset, 2008), Prix Jean Freustié, Prix Joseph Kessel, Prix Simenon et Prix Lettres Frontière 2008, La légende de nos pères (Grasset, 2009), Prix Ouest du Printemps du Livre, Retour à Killybegs (Grasset, 2011), Grand Prix de l’Académie française, Le quatrième mur (Grasset, 2013), Prix Goncourt des lycéens, Prix des lecteurs Escale du livre et Prix des libraires du Québec, Profession du père (Grasset, 2015), Prix du Style, Le jour d'avant (Grasset 2017), Une joie féroce (Grasset, 2019) et Enfant de salaud (Grasset, 2021).
    Sorj Chalandon est régulièrement invité en saison et au Festival. De 2008 à 2012, Sorj Chalandon a été le parrain du Festival du Premier Roman ode Laval. Depuis 2013, il est le président du jury du Prix Littéraire du 2e roman organisé par Lecture en Tête.

  • Wilfried N'Sondé
     
    Wilfried N'Sondé2

    Né à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a grandi en Île-de-France et vécu vingt-cinq ans à Berlin.

    Il est le parrain du Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines 2022, 30e édition.

    Wilfried N’Sondé est l’auteur de six romans publiés aux éditions Actes Sud : Le cœur des enfants léopards (2007), Prix des Cinq Continents de la francophonie et Prix Senghor de la création littéraire, premier roman pour lequel il est invité en 2008 au Festival du Premier Roman, Le silence des esprits (2010), Fleur de béton (2012) pour lequel il est invité en saison en 2013, Berlinoise (2015), Un océan, deux mers, trois continents (2018), écrit lors de sa résidence d’écriture en Mayenne en 2014-2015 et pour lequel il est à nouveau invité en 2018 au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, roman qui a reçu de nombreux prix littéraires, et Femme du ciel et des tempêtes (2021).

    Ses quatre premiers romans évoquent la littérature urbaine, des récits d’apprentissage dans lesquels il y aborde des thèmes tels que la jeunesse, la marginalité, la violence des quartiers, l’exil, le déracinement, l’identité, la différence. Ses deux derniers romans empruntent le registre du roman d’aventures et traitent de sujets tels que l’esclavage et la nature.

    Il a également publié Orage sur le Tanganyika (Didier, 2014) et Borders, ouvrage photos et textes avec Jean-Michel André.