Menu
PROGRAMMATION
Lecture spectacle
-
La passerelle

CHOEUR DE LIBERTÉS

orchestré par Yahia Belaskri
avec Jean D'Amérique, Salla Dieng, Aliona Gloukhova, Annie Lulu, Yamen Manaï, Denis Michelis et Wilfried N'Sondé

Dans un monde où s’érigent les frontières, physiques - murs en béton, barrières électrifiées, barbelés - et mentales - enfermement, rejet de l’autre -, et reculent les droits humains les plus fondamentaux, il est nécessaire aujourd’hui de régénérer l’espérance et célébrer la liberté, large et généreuse. Et si la liberté comporte un risque, c’est celui de consentir à la vie. Non pas d’un oui du bout des lèvres. Un oui à la mesure de nos vies : ample comme le sont nos peines, surabondant à la mesure de nos joies. Et ainsi ouvrir les bras à l’autre, l’étranger, le proche et le lointain.

Des poétesses et poètes, romancières et romanciers, celles et ceux qui approchent et disent le mystère de la vie, forment un chœur de liberté pour donner à entendre les langues du monde, du wolof à l’allemand, en passant par le roumain, l’arabe et le français, et faire vibrer notre humanité.

  • Jean D'Amérique
     
    Jean D'Amérique

    Né à Haïti, Jean D’Amérique est poète et dramaturge.
     

    Jean D'Amérique est l’auteur de quatre recueils de poésie : Petite fleur du ghetto (Atelier Jeudi soir, 2015), mention spéciale Prix René Philoctète et Prix révélation poésie de la SGDL, Nul chemin dans la peau que saignante étreinte (Cheyne, 2017), Prix de la Vocation et Prix Fetkann de poésie, Atelier du silence (Cheyne, 2020) et Rhapsodie rouge (Cheyne, 2021), Prix Heredia, et trois pièces de théâtre : Avilir les ténèbres, Cathédrale des cochons (EditionsThéâtrales, 2020), toutes deux primées du Prix RFI Théâtre, et Opéra poussière (Editions Théâtrales, 2022).
    Soleil à coudre (Actes, 2021) est son premier roman pour lequel il a reçu le Prix Montluc résistance et liberté.

  • Salla Dieng
     
    Salla Dieng

    Salla Dieng est maîtresse de conférences en développement international et études africaines, et militante féministe.

    Elle est accueillie en résidence d’écriture en Mayenne à l’initiative de Lecture en Tête en 2022/2023.

    Salla Dieng a publié son premier roman, La dernière lettre (Présence africaine, 2008) pour lequel elle est invitée en 2009 au Festival du Premier Roman. Elle a également publié un essai, Féminismes africains (Présence africaine, 2021).

  • Aliona Gloukhova
     
    Aliona Gloukhova

    Aliona Gloukhova a été traductrice, journaliste, enseignante et organisatrice culturelle.

    Aliona Gloukhova a publié Dans l’eau je suis chez moi (Verticales, 2018), pour lequel elle est invitée en 2019 au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, et De l’autre côté de la peau (Verticales, 2018).

  • Annie Lulu
     
    Annie Lulu

    Annie Lulu est née en Roumanie.

    Annie Lulu a publié La Mer Noire dans les Grands Lacs (Julliard, 2021), Prix Senghor, et Peine des faunes (Julliard, 2022).

  • Yamen Manaï
     
    Yamen Manaï

    Yamen Manaï est né à Tunis.

    Yamen Manaï a publié quatre romans aux éditions Elyzad : La marche de l’incertitude (2010), Prix lycéen Coup de soleil, La Sérénade d’Ibrahim Santos (2011), Prix Alain Fournier, Prix Biblioblog et Prix de la Bastide, pour lequel il est invité en 2018 au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, L’Amas ardent (2017), Prix des Cinq Continents de la francophonie, Grand Prix du roman métis et Prix du livre Lorientales, et Bel abîme (2021).

    Yamen Manaï construit ses romans comme des contes philosophiques emprunts d’actualité. Il interroge les ressorts de la modernité et de la liberté politique, et mène une réflexion sur les dictatures, la technologie et ses limites, le fanatisme religieux et l’écologie.

  • Denis Michelis
     
    Denis Michelis

    Denis Michelis est écrivain et traducteur.

    Denis Michelis a publié quatre romans : La chance que tu as (Stock, 2014) pour lequel il est invité en 2015 au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, Le bon fils (Noir sur blanc, 2016), Prix des lycéens d’Ile de France, Etat d’ivresse (Noir sur blanc, 2019), et Encore une journée divine (Noir sur blanc, 2021), écrit lors de sa résidence d’écriture en Mayenne en 2018-2019. Il a traduit plusieurs romans de l’allemand et de l’anglais.

     

  • Wilfried N'Sondé
     
    Wilfried N'Sondé2

    Né à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a grandi en Île-de-France et vécu vingt-cinq ans à Berlin.

    Il est le parrain du Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines 2022, 30e édition.

    Wilfried N’Sondé est l’auteur de six romans publiés aux éditions Actes Sud : Le cœur des enfants léopards (2007), Prix des Cinq Continents de la francophonie et Prix Senghor de la création littéraire, premier roman pour lequel il est invité en 2008 au Festival du Premier Roman, Le silence des esprits (2010), Fleur de béton (2012) pour lequel il est invité en saison en 2013, Berlinoise (2015), Un océan, deux mers, trois continents (2018), écrit lors de sa résidence d’écriture en Mayenne en 2014-2015 et pour lequel il est à nouveau invité en 2018 au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, roman qui a reçu de nombreux prix littéraires, et Femme du ciel et des tempêtes (2021). Il a également publié Orage sur le Tanganyika (Didier, 2014) et Borders, ouvrage photos et textes avec Jean-Michel André.

    Wilfried N'Sondé a été invité en saison littéraire, en 2013 pour Fleur de béton et en 2018 pour Un océan, deux mers, trois continents. Il a été accueilli en résidence d'écriture en Mayenne en 2014 - 2015.
    Wilfried N'Sondé est également invité pour les "10 ans de résidence d'écriture en Mayenne" en 2020 sur le Pays de Château-Gontier.
    Il a été le parrain de la 30e édition du Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines.