lecture
-
musée de la Perrine

30 ANS DE VOIX (IN)OUÏES

Lecture croisée avec Benoît Coquil et Virginie Ollagnier

Benoît Coquil avec Buenos Aires n’existe pas (Flammarion, 2021)
croise Virginie Ollagnier avec Ils ont tué Oppenheimer (Anne Carrière, 2022)
pour dire les dessous de l’H/histoire.

  • Benoît Coquil
    (Flammarion, 2021)
    Buenos Aires n'existe pas
     
    Benoît Coquil
    (Flammarion, 2021)
    Buenos Aires n'existe pas
    oui
    Image
    Buenos Aires n'existe pas

    Buenos Aires n’existe pas est une sorte d’enquête reconstituant le possible séjour de l’artiste Marcel Duchamp à Buenos Aires, une balade urbaine et artistique dans une Argentine de la fin des années 1910, à l’aube de sa plus grande révolte ouvrière.

    Consacré à ce blanc biographique, Benoît Coquil bâtit une fiction inspirée de cet artiste énigmatique.

    Benoît Coquil est agrégé d’espagnol et maître de conférences en civilisation et littérature latino-américaines.

    Buenos Aires n'existe pas (Flammarion, 2021) est son premier roman.

  • Virginie Ollagnier
    (Anne Carrière, 2022)
    Ils ont tué Oppenheimer
     
    Virginie Ollagnier
    (Anne Carrière, 2022)
    Ils ont tué Oppenheimer
    non
    Image
    Ils ont tué Oppenheimer

    Ils ont tué Oppenheimer est le portrait de Robert Oppenheimer, physicien inventeur de la bombe atomique, mais également séducteur, philosophe et poète.

    Un roman intime et politique au cœur de la guerre froide.

     

    Virginie Ollagnier est romancière et scénariste de bande-dessinée.

     

    Virginie Ollagnier a publié quatre romans : Toutes ces vies qu’on abandonne (Liana Levi, 2007), Prix du Premier Roman Touquet paris-Plage, Prix du Premier Roman du Doubs, Prix Jean Monnet Jeunes Européens, pour lequel elle est invitée en 2008 au Festival du Premier Roman, L’'incertain (Liana Levi, 2008), Rouge argile (Liana Levi, 2011), pour lequel elle est à nouveau invitée en saison en 2011, et Ils ont tué Oppenheimer (Anne Carrière, 2022).