Menu

Emma Marsantes

  • (Verdier, 2024)
    Les fous sont des joueurs de flûte
     
    anonyme
    (Verdier, 2024)
    Les fous sont des joueurs de flûte
    non
    Image
    Les fous sont des joueurs de flûte

    Envoûtée, Mia se perd dans une insondable incapacité à se défendre des violences que lui inflige son compagnon. Pourtant, malgré les menaces et les coups, les échecs répétés, c’est le récit d’une métamorphose, d’une libération qu’elle nous offre ici.

    Emma Marsantes a publié Une mère éphémère (Verdier, 2022) et Les fous sont des joueurs de flûte (Verdier, 2024).

    * 2023 : invitée au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour Une mère éphémère

    non
    Image
    Une mère éphémère
    Une mère éphémère
    (Verdier, 2022)

    Plus d'infos

    La mère de Mia avait tout pour être heureuse, elle s'est pourtant suicidée. Comme elle, dans sa famille riche et respectable, Mia aurait dû connaître une enfance et une adolescence protégées. Pourtant, Mia est une survivante. Et il lui faudra des années pour mettre des mots sur ce qu'elle a vécu : quand les monstres refont surface, c'est une explosion d'émotions et de mots, intenses et justes, que nous livre la narratrice.
    Une mère éphémère est une plongée au plus profond des souvenirs éhontés et troublés de Mia. Un roman saisissant d'une écriture poétique puissante, pour dire l'indicible

    Il y a des familles où l'on transmet le plaisir d'apprendre. D'autres où c'est le pouvoir, la puissance et l'orgueil. Des familles d'argent, des familles de musées, des familles d’églises. Des familles, des croyances, des certitudes et des cultures. Et puis il y a des familles où l'on apprend à mourir. C'est aussi fort qu'autre chose, le désir de mourir, et cela se transmet très bien.

Ses rencontres

…en replay

Festival 2023