Menu

Aliona Gloukhova

  • (Verticales, 2018)
    Dans l'eau je suis chez moi
     
    Aliona Gloukhova
    (Verticales, 2018)
    Dans l'eau je suis chez moi
    non
    Image
    Dans l'eau je suis chez moi

    Le 07 novembre 1995, alors qu’elle a onze ans, Aliona Gloukhova apprend que son père a disparu lors du naufrage d’un voilier au large de
    la Turquie. Le corps n’ayant jamais été retrouvé, comment peut-on faire son deuil ? Comment accepter l’absence et l’incertitude ?

    Entre souvenirs réels et imaginés, Aliona Gloukhova se lance sur les traces de son père. Dans l’eau je suis chez moi est un roman autobiographique qui nous plonge dans la Biélorussie de la fin des années 90. Une ode au disparu.

    Aliona Gloukhova a publié Dans l’eau je suis chez moi (Verticales, 2018), pour lequel elle est invitée en 2019 au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, et De l’autre côté de la peau (Verticales, 2018).

    non
    Image
    De l'autre côté de la peau
    De l'autre côté de la peau
    (Verticales, 2020)

    Plus d'infos

    La narratrice de ce roman, enquêtant sur un poète russe méconnu, Guennadi Gor – auteur du recueil Blocus lors du siège de Leningrad –, s'aperçoit qu'Ana, une étudiante portugaise qui s'était passionnée dix ans auparavant pour le même poète, a disparu aux confins de la Biélorussie, non sans laisser à son tour des carnets intimes. Revenant sur les pas de ces écrits successifs, elle s'imprègne peu à peu de leurs destins, où résonne plus d'un demi-siècle d'histoire européenne, pour tracer sa propre ligne de fuite.

    non
    Image
    Dans l'eau je suis chez moi
    Dans l'eau je suis chez moi
    (Verticales, 2018)

    Plus d'infos

    Le 07 novembre 1995, alors qu’elle a onze ans, Aliona Gloukhova apprend que son père a disparu lors du naufrage d’un voilier au large de
    la Turquie. Le corps n’ayant jamais été retrouvé, comment peut-on faire son deuil ? Comment accepter l’absence et l’incertitude ?

    Entre souvenirs réels et imaginés, Aliona Gloukhova se lance sur les traces de son père. Dans l’eau je suis chez moi est un roman autobiographique qui nous plonge dans la Biélorussie de la fin des années 90. Une ode au disparu.

Ses rencontres