Menu

REPLAY : LIBRE D’AIMER JUSQU’À LA FOLIE

URL de Vidéo distante

LIBRE D’AIMER JUSQU’À LA FOLIE

Café littéraire
-
animé par Sophie Quetteville

Se sentir aimé, aimer à son tour, désirer l'autre, être désiré, en devenir fou, fou d'amour.

  • Makenzy Orcel
    (La Contre-Allée, 2021)
    Pur sang
     
    Makenzy Orcel - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021
    (La Contre-Allée, 2021)
    Pur sang
    non
    Image
    Pur sang

    Pur sang est un long poème dans lequel Makenzy Orcel retrace son itinéraire individuel, de l’enfance à la naissance de l’écrivain. Nourrie de l’histoire contemporaine d’Haïti, c’est une voix qui émerge, se cherche et trouve ses mots. Une langue poétique qui explore un rapport intime au monde.

    Makenzy Orcel a publié une dizaine d’ouvrages, entre romans et poésie : La douleur de l'étreinte (Deschamps, 2007), Sans ailleurs (Arche collectif, 2009), À l'aube des traversées et autres poèmes (Mémoires d'encrier, 2010), Les latrines (Mémoires d'encrier, 2011), Les immortelles (Zulma, 2012) pour lequel il est invité au Festival du Premier Roman en 2013, La nuit des terrasses (La Contre-Allée, 2015), L'ombre animale (Zulma, 2016), Prix Littérature-Monde 2016, Prix Louis Guilloux 2016, Prix Littéraire des Caraïbes de l'ADELF 2016 et Prix Ethiophile 2016, Caverne (La Contre-Allée, 2017), Prix Littéraire des lycéens et apprentis en Ile de France 2017, Maître-Minuit (Zulma, 2018), Une boîte de nuit à Calcutta (avec Nicolas Idier) (Robert Laffont, 2019), Pur sang (La Contre-Allée, 2021), L’Empereur (Rivages, 2021) et Une somme humaine (Rivages, 2022).

    Makenzy Orcel est poète et romancier.
    Makenzy orcel est régulièrement invité dans le cadre des événements de Lecture en Tête : il est accueilli en résidence d'écriture en Mayenne en 2015 - 2016, a été membre du jury du Prix Littéraire du 2ème roman en 2016, invité en 2018 et 2019 au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines, Invité en décembre 2018 dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Maître-Minuit, écrit en partie lors de sa résidence d'écriture en Mayenne en 2015-2016.

  • Bénédicte Belpois
    (Gallimard, 2019)
    Suiza
     
    Bénédicte Belpois - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021
    (Gallimard, 2019)
    Suiza
    oui
    Image
    Suiza (Gallimard, 2019) - Bénédicte Belpois - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021

    Suiza est une jeune femme simplette mais d’une grande sensualité. Fuyant son foyer, elle se retrouve dans la campagne galicienne où elle rencontre Tomas, paysan veuf, alcoolique et bourru. Entre ces deux êtres abîmés, une relation va naître, d’abord dans la violence, pour se transformer en une histoire d’amour émouvante. Suiza est un texte sensuel, délicat et âpre. Une confession pour dire la passion, l’amour et la rédemption.
    Prix des lecteurs de la ville de Brive-Suez 2019

    Bénédicte Belpois a publié Suiza (Gallimard, 2020), Prix des Lecteurs de la ville de Brive-Suez et Prix Marcel-Aymé, et Saint-Jacques (Gallimard, 2021).

    * 2020 : invitée au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines en 2020 pour son premier roman Suiza (annulé en raison du covid)
    * 2021 : invitée au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines en 2020 pour son premier roman Suiza

  • Valérian Guillaume
    (L’Olivier, 2020)
    Nul si découvert
     
    Valérian Guillaume - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021
    (L’Olivier, 2020)
    Nul si découvert
    oui
    Image
    Nul si découvert (L’Olivier, 2020) - Valérian Guillaume - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021

    Nul si découvert nous invite dans les pensées intimes d’un homme fragile, qui erre quotidiennement au milieu des rayonnages d’un centre commercial. Une profonde solitude que le personnage tente de combler en se goinfrant au point de s’en rendre malade. Jusqu’à sa rencontre avec Leslie...
    Véritable OVNI littéraire, Nul si découvert nous emmène en voyage au pays de la consommation pour dire la solitude.
     

    Valérian Guillaume est acteur, auteur et metteur en scène de théâtre.
    Il a reçu le Prix Etudiants des Arts et des Lettres pour son premier roman, Nul si découvert (L'Olivier, 2020).

  • Jean-Baptiste Labrune
    (Magnani, 2019)
    L'ombre de son nom
     
    Jean-Baptiste Labrune - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021
    (Magnani, 2019)
    L'ombre de son nom
    oui
    Image
    L’ombre de son nom (Magnani, 2019) - Jean-Baptiste Labrune - Festival du Premier Roman et de Littératures Contemporaines 2021

    C'est l'histoire d'un père décédé dans des circonstances troubles, d'un très ancien caveau du cimetière de Montmartre qu'on a dû rouvrir, d'une jeune femme qui n'est pas venue à l'enterrement de son père, d'un vieux carnet noir qu'on a exhumé, d'un cahier rouge qui a disparu. C’est aussi une histoire d’amour, de folies et de secrets familiaux au cœur d’un Paris fantomatique et fantasmatique. Un roman singulier et poétique où se mêle rêve et réalité, vérité et fiction, histoire et mémoire.Un roman d’une belle complexité.

    Jean-Baptiste Labrune est auteur de trois livres illustrés aux éditions Magnani, et a co-fondé la revue littéraire et dessinée, Pan.
    Jean-Baptiste a publié L'ombre de son nom (Magnani, 2019) pour lequel il est invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines en 2020 (annulé en raison du covid) et en 2021.