Menu
PROGRAMMATION
lectures
-
garden cottage

Voix (in)ouïes : Sara Bourre et Elsa Jonquet-Kornberg

animées par Valérie Bertrand

Deux écrivains croisent leurs textes et leurs regards.

Lectures de Maman, la nuit (Noir sur blanc, 2023) de et par Sara Bourre, et de Il y aurait la petite histoire (Inculte, 2022) de et par Elsa Jonquet-Kornberg, pour dire la pudeur.

  • Sara Bourre
    (Noir sur Blanc, 2023)
    Maman, la nuit
     
    Sara Bourre
    (Noir sur Blanc, 2023)
    Maman, la nuit
    oui
    Image
    Maman, la nuit

    Une mère et sa fille vivent dans une maison isolée, à la lisière d'une forêt, une vie marginale loin des habitants du village et des rumeurs. La mère est fantasque, flamboyante et libre ; la fillette, fascinée par cette femme, est en quête d'amour maternel. Un jour, la mère disparaît. Peu à peu, la jeune fille dévoile sa vie et celle de sa mère, un quotidien fait de non-dits, de silences et de blessures. Maman, la nuit est un roman d'apprentissage à la fois poétique et sombre, un texte pour dire la difficile émancipation et le poids de l'héritage familial.

    Née en 1988, Sara Bourre écrit pour le théâtre et se produit régulièrement sur scène, dans des projets où se croisent texte, matière sonore et visuelle. Maman, la nuit a été écrit dans le cadre du master de création littéraire de Paris VIII.

  • Elsa Jonquet-Kornberg
    (Inculte, 2022)
    Il y aurait la petite histoire
     
    Elsa Jonquet-Kornberg
    (Inculte, 2022)
    Il y aurait la petite histoire
    non
    Image
    Il y aurait la petite histoire

    Armand ne comprend plus sa petite-fille Hélène qui, à treize ans, fume du shit, sèche les cours et s'est fait virer du lycée. Ses inquiétudes et ses peurs s'avèrent vraies dès lors qu'Hélène disparaît. Témoin ou acteur impuissant du drame, Armand bascule dans l'angoisse, envisage le pire...Il y aurait la petite histoire brosse le portrait poignant d'un homme confronté à l'impensable. Dans ce roman court et intense, d'une grande subtilité psychologique, Elsa Jonquet-Kornberg dit la violence de notre monde

    Elsa Jonquet-Kornberg a publié un essai avec Patrick Mosconi, Epigraphes (Seuil, 2011) et Il y aurait la petite histoire (Inculte, 2022).

    * 2023 : invitée au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour son premier roman Il y aurait la petite histoire