Menu
PROGRAMMATION
lectures
-
garden cottage

Voix (in)ouïes : Pauline Peyrade et Marc Alexandre Oho Bambe

animées par Alexandre Gosse

Deux écrivains croisent leurs textes et leurs regards.

Lectures de L'âge de détruire (Minuit, 2023) de et par Pauline Peyrade, et de Souviens-toi de ne pas mourir sans avoir aimé (Calmann Levy, 2023) de et par Marc Alexandre Oho Bambe : portraits de familles dysfonctionnelles.

  • Marc Alexandre Oho Bambe
    (Calmann-Lévy, 2023)
    Souviens-toi de ne pas mourir sans avoir aimé
     
    Marc-Alexandre Oho-Bambe
    (Calmann-Lévy, 2023)
    Souviens-toi de ne pas mourir sans avoir aimé
    non
    Image
    Souviens-toi de ne pas mourir sans avoir aimé

    Jaromil a le Jazz à l’âme.
    Un jour, il reçoit dans sa boîte aux lettres un colis contenant un courrier, des cassettes audio, un disque, Mo’ Better Blues, et la photo d’un homme qui lui ressemble trait pour trait, seul héritage du père qu’il n’a pas connu. Bouleversé, il part en quête de réponses, et écrit à sa fille, pour lui dire. Tout lui dire.
    Conçu comme un récital de jazz, cet objet littéraire hors-norme efface les frontières entre poésie et roman, et offre un regard poignant sur la paternité, l’absence, la solitude et l’amour.

    Marc Alexandre Oho Bambe a publié Diên Biên Phù (Sabine Wespieser, 2018), Prix Louis Guilloux 2018, Prix du Premier Roman de la ville de Chambery 2019, Prix des lecteurs de la ville de Villejuif 2019, Prix Emmanuel Roblès 2019 et Prix Étincelles 2019, ADN (Afriques Diaspora Négritude) (poésie) (La Cheminante, 2009), Le Chant des possibles (poésie) (La Cheminante, 2014), Prix Fetkann de poésie 2014 et Prix Paul Verlaine de l’académie Française 2015), Résidents de la République (essai) (La Cheminante, 2016), De terre, de mer, d’amour et de feu (Mémoire d'encrier, 2017), Prix de la Ville de Valognes 2017, Ci-gît mon cœur (La Cheminante, 2018), Fragments (Bernard Chauveau, 2019), Les lumières d'Oujda (Calmann-Lévy, 2020), La vie poème (Mémoire d'encrier, 2022) et Souviens-toi de ne pas mourir sans avoir aimé (Calmann-Lévy, 2023).

    * 2019 : sélectionné au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines pour son premier roman Diên Biên Phù
    * 2021 : sélection Prix Littéraire du 2e roman pour Les lumières d'Oujda
    * 2022 : invité dans le cadre de la saison littéraire pour Les lumières d'Oujda

  • Pauline Peyrade
    (Minuit, 2023)
    L'âge de détruire
     
    Pauline Peyrade
    (Minuit, 2023)
    L'âge de détruire
    oui
    Image
    L'âge de détruire

    Elsa vient d'emménager avec sa mère dans un nouvel appartement. La nuit, la mère d'Elsa ne dort pas, et l'enfant blottie dans son lit guette les allées et venue de sa mère. Les mêmes gestes se répètent, dans le silence imposé à l'enfance, entre terreur et colère. Le temps passe, il faut composer avec les secrets, se construire malgré la violence, acquise et transmise d'une génération à l'autre. L'âge de détruire est un huis-clos oppressant et intense sur les violences familiales et les non-dits. Un roman porté par une écriture affûtée dont on ne sort pas indemne.

    Née en 1986, Pauline Peyrade est dramaturge et co-responsable du département Écrivains-Dramaturges de l'ENSATT. L'âge de détruire a reçu le prix Goncourt du Premier Roman.