Menu
PROGRAMMATION
Table ronde
-
Le square
Handicap auditif boucle magnétique

TEXTE, LANGUE, POÉSIE

animée par Yahia Belaskri

Ces écrivains qui s’ancrent dans la langue pour la tordre et en extraire la tendre moelle

  • Jean D'Amérique
     
    Jean D'Amérique

    Né à Haïti, Jean D’Amérique est poète et dramaturge.
    Jean D'Amérique est l’auteur de quatre recueils de poésie : Petite fleur du ghetto (Atelier Jeudi soir, 2015), mention spéciale Prix René Philoctète et Prix révélation poésie de la SGDL, Nul chemin dans la peau que saignante étreinte (Cheyne, 2017), Prix de la Vocation et Prix Fetkann de poésie, Atelier du silence (Cheyne, 2020) et Rhapsodie rouge (Cheyne, 2021), Prix Heredia, et trois pièces de théâtre : Avilir les ténèbres, Cathédrale des cochons (EditionsThéâtrales, 2020) et Opéra poussière (Editions Théâtrales, 2022), toutes trois primées du Prix RFI Théâtre,
    Soleil à coudre (Actes, 2021) est son premier roman pour lequel il a reçu le Prix Montluc résistance et liberté.

  • Fouad El-Etr
     
    Fouad El-Etr

    D’origine libanaise, Fouad El-Etr est éditeur, traducteur, poète et écrivain. Il crée en 1967 la revue de poésie La Délirante, devenue depuis une maison d’édition. Il est traducteur de Keats, Shelley et Dante.
    Fouad El-Etr a publié huit recueils de poésie aux éditions La délirante : Comme une pieuvre que son encre efface (1977), Là où finit ton corps (1983), Arraché à la nuit (1987), Entre Vénus et Mars (1993), Le Nuage d’infini (1995), Le souffleur de verre (2003), Irascible silence (2011) et Haïkai de Chine (2013). Il a reçu le Prix Henri de Régnier décerné par l’Académie française en 2003 pour l’ensemble de son œuvre.
    En mémoire d'une saison de pluie (Gallimard, 2021) est son premier roman.