Café littéraire
-
Le square
Handicap auditif boucle magnétique

HISTOIRES VRAIES

animé par Sophie Quetteville

Quand on est envahi par la vie d’un ou des autres

  • Elitza Gueorguieva
    (Verticales, 2016)
    Les cosmonautes ne font que passer
     
    Elitza Gueorguieva
    (Verticales, 2016)
    Les cosmonautes ne font que passer
    non
    Image
    Les cosmonautes ne font que passer

    Les cosmonautes ne font que passer raconte l’enfance d’une jeune Bulgare, entre communisme, chute du mur de Berlin et transition démocratique.

    Un regard acéré et naïf sur l’histoire contemporaine de la Bulgarie à travers les yeux de cette jeune et fantasque héroïne, fascinée par la conquête spatiale soviétique.

    Elitza Gueorguieva est écrivaine, cinéaste et performeuse. Elle a réalisé plusieurs court-métrages de fiction et documentaires de création dont Notre endroit silencieux, film documentaire inspiré du premier roman d’Aliona Gloukhova, Dans l’eau je suis chez moi (Verticales, 2018). Dans ses créations, elle cherche des formes atypiques et explore les liens entre le réel et le fantasque, entre le politique et l’intime, entre l’image et le texte. Son travail est traversé par une dimension à la fois burlesque et mélancolique.

    Elitza Gueorguieva a publié Les cosmonautes ne font que passer (Verticales, 2016).

  • Virginie Ollagnier
    (Anne Carrière, 2022)
    Ils ont tué Oppenheimer
     
    Virginie Ollagnier
    (Anne Carrière, 2022)
    Ils ont tué Oppenheimer
    non
    Image
    Ils ont tué Oppenheimer

    Ils ont tué Oppenheimer est le portrait de Robert Oppenheimer, physicien inventeur de la bombe atomique, mais également séducteur, philosophe et poète.

    Un roman intime et politique au cœur de la guerre froide.

     

    Virginie Ollagnier est romancière et scénariste de bande-dessinée.

     

    Virginie Ollagnier a publié quatre romans : Toutes ces vies qu’on abandonne (Liana Levi, 2007), Prix du Premier Roman Touquet paris-Plage, Prix du Premier Roman du Doubs, Prix Jean Monnet Jeunes Européens, pour lequel elle est invitée en 2008 au Festival du Premier Roman, L’'incertain (Liana Levi, 2008), Rouge argile (Liana Levi, 2011), pour lequel elle est à nouveau invitée en saison en 2011, et Ils ont tué Oppenheimer (Anne Carrière, 2022).