Ludmila Charles

  • (Noir sur Blanc, 2021)
    La belle saison
     
    Ludmila Charles
    (Noir sur Blanc, 2021)
    La belle saison
    oui
    Image
    La belle saison

    Nous sommes dans les années 80, dans une petite ville d’ex-Tchécoslovaquie, à l’aube de Tchernobyl et de la fin de l’ère soviétique. Elena, sixième enfant arrivé vingt ans après les autres, grandit dans un monde de femmes, entourée par sa mère et ses sœurs. C’est le récit d’une petite fille devenue femme, de ses rêves et espoirs devenus renoncements et désillusions.

    La belle saison trace délicatement et par petites touches le portrait de cette femme, au sein d’une famille aux secrets et liens opaques.

    Née en 1967, Ludmila Charles enseigne la littérature à l’université.

    Bibliographie

    La belle saison (Noir sur blanc, 2021) est son premier roman.

    oui
    Image
    La belle saison
    La belle saison
    (Noir sur Blanc, 2021)

    Plus d'infos

    Nous sommes dans les années 80, dans une petite ville d’ex-Tchécoslovaquie, à l’aube de Tchernobyl et de la fin de l’ère soviétique. Elena, sixième enfant arrivé vingt ans après les autres, grandit dans un monde de femmes, entourée par sa mère et ses sœurs. C’est le récit d’une petite fille devenue femme, de ses rêves et espoirs devenus renoncements et désillusions.

    La belle saison trace délicatement et par petites touches le portrait de cette femme, au sein d’une famille aux secrets et liens opaques.

    L’ennui enveloppait chaque geste d’une épaisseur ouatée ; peut-être Elena ne quitterait-elle jamais la maison, prisonnière de cette torpeur qui rendait l’avenir moins désirable. Son corps prolongeait celui de sa mère ; des rêves amers, transmis de génération en génération, parvinrent jusqu’à elle. 

Ses rencontres

-
musée de la Perrine