Mardi, 30 Janvier, 2018

Une plongée dans le monde proustien de À la recherche du temps perdu à travers la musique de son époque et les salons parisiens. Un voyage immobile où la langue de Proust n’est que musique et la musique de Reynaldo Hahn, César Franck et Charles Koechlin n’est que poésie ou peinture.

Chez Proust la phrase enregistre les plus infimes pulsions, la voix lisant ne peut pas, ne doit pas les manquer. Pour lire Proust il faut être dans la vie, le suspense, la tension, l'acuité. Il y a deux manières de lire/dire Proust, tantôt en plongeant dans la conscience du narrateur distancié, tantôt en jouant. L'acteur/lecteur doit s'engager totalement dans la phrase . Une mélodie nait du rythme de cette phrase.

Plus on lit Proust à haute voix, plus l'univers qui est offert fait sens.

avec Florence Pavie (piano), Hélène Fouchères (violon) et Patrick Sueur (voix)

Tarifs : 8 € / 5 € (adhérents Lecture en Tête, demandeur d’emploi, étudiants et – 18 ans)
Billetterie : Lecture en Tête / 02 43 53 11 90 / sur place le jour de la représentation à partir de 18 h 30