Mercredi, 30 Mars, 2016

Jeudi 24 mars dernier aux cafés Etienne à Laval, Lecture en Tête accueillait pour la première fois l'écrivain Mathieu Riboulet.

La rencontre avec un écrivain de talent laisse toujours sa trace. Grâce à Lisières du corps (Verdier, 2015) et Entre les deux il n'y a rien (Verdier, 2015), la littérature a fait se rejoindre l'intime, le désir et la politique.
Les corps parlent, ils disent qui nous sommes, les corps en situation nous racontent l'Histoire. Mathieu Riboulet n'a peur ni des corps, ni des mots, encore moins de notre Histoire, c'est pourquoi il sait la dire et nommer ce qui parfois nous reste innommable. Une très belle et généreuse soirée.