Vendredi, 12 Février, 2016


Auteurs passés par Laval et la Mayenne dans le cadre du Festival du Premier Roman ou de la saison littéraire de Lecture en Tête, ils publient à nouveau en février 2016:





André BUCHER –  A l’écart  (Le mot et le reste)
Invitée en 2004 dans le cadre du Festival du Premier Roman pour Le pays qui vient de loin (Sabine Wespieser, 2003), André Bucher publie en février 2016 son 9ème livre A l’écart, où l’auteur décrit son univers, son rapport au temps et aux saisons, sa géographie intime et partage sa vision sur le rôle de l'écrivain paysan. Il livre son expérience particulière mais aussi une vision plus globale, sur l'écologie ou l'agriculture bio.

Elsa FLAGEUL – Les mijaurées (Julliard)
Invitée en 2010 au Festival du Premier Roman de Laval pour J'étais la fille de François Mitterrand (Julliard, 2009), Elsa Flageul publie en février 2016 son 4ème roman, Les mijaurées, un récit universel sur la force, et parfois la violence, de l'amitié.
 
Armel JOB – Et je serai toujours avec toi (Robert Laffont)
Sélectionné en 2001 pour son premier roman La femme manquée (Robert Laffont, 2000), Armel Job publie en février 2016 son 14ème roman, Et je serai toujours avec toi. Roman à la mécanique implacable, conte à la morale subtile, Et je serai toujours avec toi impose Armel Job comme un maître du suspense.

Max LOBE – Confidences (Zoé)
Invitée en 2013 dans le cadre du Festival du Premier Roman pour 39, rue de Berne (Zoé, 2012), Max Lobe publie en février 2016 son 3ème roman, Confidences. Revenu au Cameroun, l'auteur rencontre dans la forêt Ma Maliga afin qu'elle lui raconte ce qu'elle sait du mouvement indépendantiste et de son leader Ruben Um Nyobè. Ce qu'elle fait, buvant et faisant boire son interlocuteur, lui faisant découvrir l'histoire de l'indépendance du pays et sa face cachée.

Olivia ROSENTHAL  - Toutes les femmes sont des aliens (Verticales)
Invitée dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête en 2014 pour Mécanismes de survie en milieu hostile (Verticales, 2014), Olivia Rosenthal publie en février 2016, Toutes les femmes sont des aliens, un triptyque qui remonte le fil de souvenirs cinématographiques, à partir de la saga Alien, du film Les Oiseaux et du dessin animé Bambi où la narratrice livre ainsi une relecture intuitive et digressive de ces œuvres, relatant leurs ressorts dramatiques par traces partielles et désordonnées, à partir d'une mémoire qui fait parfois défaut.

Camille de VILLENEUVE – Les fonds noirs (L’Arpenteur / Gallimard)
Sélectionnée en 2010 pour son premier roman Les insomniaques (Philippe Rey, 2009), Camille de Villeneuve publie en février 2016 son 3ème roman, Les fonds noirs. Quand Hugo Casals, le fondateur d'une entreprise réputée d'artisanat de luxe, apprend qu'Antoine Brun, homme d'affaires tout puissant, a lancé contre lui une OPA hostile, il n'hésite pas : l'élégant octogénaire engage contre son rival une lutte sans merci et dangereuse.