Samedi, 30 Janvier, 2016

Après délibérations, le jury final du Prix Littéraire du 2ème roman 2016, présidé par Sorj Chalandon, a été attribué à Alexandre Postel pour L'ascendant (Gallimard, 2015).

Dans L’ascendant, Le narrateur, un vendeur de téléphones mobiles, raconte à son psychiatre les événements qui, en cinq jours, ont dévasté sa vie. Lorsqu'il apprend le décès soudain de son père, il se rend dans la petite ville où vivait ce dernier et s'installe chez lui afin d'organiser les obsèques. Il fait alors une découverte terrifiante qui le plonge, au fil d'un enchaînement insidieux de faux pas, dans une situation cauchemardesque. On retrouve ici ce qui faisait la force du premier roman d'Alexandre Postel : une narration implacable et ironique, qui donne au récit la forme d'une tragédie. Le sentiment de culpabilité, au centre du texte, génère une atmosphère trouble et inquiétante : jusqu'à la dernière ligne, le lecteur hésite entre l'empathie, la révolte et l'effroi.

Alexandre Postel publie en 2013 son premier roman, Un homme effacé, Prix Goncourt du Premier Roman 2013, Prix Landerneau 2013 et Prix Marie-Claire Blais 2015.