Jeudi, 7 Janvier, 2016



Auteurs passés par Laval et la Mayenne dans le cadre du Festival du Premier Roman ou de la saison littéraire de Lecture en Tête, ils publient à nouveau en janvier 2016:




Gwenaëlle AUBRY –  Perséphone 2014 (Mercure de France)
Invitée en 2012 dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Partages (Mercure de France, 2012), Gwenaëlle Aubry publie en janvier 2016 Perséphone 2014, dans lequel elle explore, à travers le mythe de Perséphone, les passions, les déchirures et le désir qui ont marqué son existence, cherchant des clefs pour se sortir de l’abîme qui se construit autour d’elle.

Philippe BESSON – Les passants de Lisbonne (Julliard)
Sélectionné en 2002 pour son premier roman En l’absence des hommes (Julliard, 2001), invité en 2006 dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Un instant d’abandon (Julliard, 2005), Philippe Besson publie en janvier 2016 Les passants de Lisbonne. Elle a perdu son mari dans le terrible tremblement de terre de San Francisco, celui que tout le monde redoutait et qui a fini par avoir lieu. Rien ne laissait présager que cette femme, hantée par le seul être qui comptait pour elle, puisse faire une nouvelle rencontre à même de bouleverser sa vie.

Jean-Philippe BLONDEL – Mariage de saison (Buchet Chastel)
Sélectionné en 2004 pour son premier roman Accès direct à la plage (Delphine Montalant, 2003), invité en 2006 dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour Un minuscule inventaire (Robert Laffont, 2005), Jean-Philippe Blondel publie en janvier 2016 son 13ème roman, Mariage de saison. Pendant l’été 2013, Corentin travaille comme saisonnier. Vidéaste de mariage, il recueille les espoirs, les craintes, les joies et les questionnements des couples lors de cette journée particulière. Le jeune homme se retrouve face à ses propres choix professionnels et affectifs.

Miguel BONNEFOY - Jungle (Guérin)
Sélectionné en 2015 pour son premier roman Le voyage d’Octavio (Rivages, 2015), Miguel Bonnefoy publie en janvier 2016, Jungle. Julie, récit sur une expédition au Vénézuela à laquelle l’auteur a participé.

Pierre CHAZAL  - Julie’s way (Alma)
Invité en 2013 au Festival du Premier Roman pour Marcus (Alma, 2012), Pierre Chazal publie en janvier 2016 son 3ème  roman, Julie’s way.  À Londres, Nicolas découvre la vie d'expat entre nuits incertaines et sabir linguistique, se prend d'amitié pour une vieille dame so british, s'entoure de copains interlopes. Reste le plus important pour ce jeune homme lunaire animé d'une seule et unique obsession : retrouver sa Julie, la sœur de Yann, partie en Angleterre sans laisser d'adresse...

Céline CURIOL – Les vieux ne pleurent jamais (Actes Sud)
Sélectionnée en 2006 pour son premier roman Voix sans issue (Actes Sud, 2005), Céline Curiol publie en janvier 2016 son 7ème roman, Les vieux ne pleurent jamais. Judith et Janet, deux veuves de 70 ans, vivent depuis longtemps à New York. Bien que leur corps décline, elles conservent toute leur tête. Un roman sur le vieillissement mais aussi sur l’énergie conservée par les personnes âgées.

Stéphane FIÈRE – Camarade Wang achète la France (Phébus)
Sélectionné en 2007 pour son premier roman La promesse de Shanghai (Bleu de Chine, 2006), Stéphane Fière publie en janvier 2016 son 5ème roman, Camarade Wang achète la France. Camarade Wang visite la France en compagnie de huit collaborateurs. La délégation est venue y chercher des investissements : vignobles bordelais, hôtels de luxe, forêts d ‘Auvergne, laboratoires génétiques, etc. Une satire du monde des affaires contemporains.

Béatrice FONTANEL – Le train d’Alger (Stock)
Invitée en 2010 au Festival du Premier Roman L’homme barbelé (Grasset, 2009), Brigitte Fontanel publie en janvier 2016 son 3ème roman, Le train d’Alger. Une narratrice raconte ses souvenirs d’enfance en Algérie, au début de la guerre d’indépendance : les explosions, les cadavres, les noms effacés des boîtes aux lettres, les disparitions, autant de tragédies desquelles elle parvient à s’évader grâce à une vive imagination et à un regard distancié.

François GARCIA – Le remplacement (Verdier)
Invité en 2006 au Festival du Premier Roman pour Jours de marché (Liana Levi, 2005), François Garcia publie en janvier 2016 son 4ème roman, Le remplacement, dans lequel il décrit les débuts d’un médecins de campagne.

Julia KENINON - Le dernier amour d’Attila Kiss (Le Rouergue)
Sélectionnée en 2014 pour son premier roman Buvard (Le Rouergue, 2014), Julia Kerninon publie en janvier 2016 son 2ème roman, Le dernier amour d’Attila Kiss. Attila Kiss, cinquantenaire hongrois, tombe amoureux d’une jeune fille viennoise, riche et cultivée. Tout les sépare, la classe sociale, l’âge, l’histoire. L’auteure illustre ici que l’amour est  un art e la guerre.
Le dernier amour d’Attila Kiss figure parmi les titres en lice pour l’édition 2017 du Prix Littéraire du 2ème roman.

Camille LAURENS – Celle que vous croyez (Gallimard)
Invitée en 2007 dans le cadre de la saison littéraire de Lecture en Tête pour l’ensemble de son œuvre, Camille Laurens publie en janvier 2016 Celle sur vous croyez, dans lequel elle évoque le désir féminin et l’amour au temps des réseaux sociaux.

Olga LOSSKY – Le revers de la médaille (Denoël)
Invité en 2005 au Festival du Premier Roman pour Requiem pour un clou (Gallimard, 2004), Olga Lossky publie en janvier 2016 son  4ème roman, Le revers de la médaille. A la fin des années 30, Pàl, jeune artiste hongrois , est à la recherche d’un modèle pour un projet de médaille. Il décide de réaliser le portrait d’Erzsebet, pianiste qui le fascine. Il remporte le concours mais ne reçoit pas le prix en raison de sa judéité.  Après guerre, installé à Londres, Pàl est devenu l’un des médailliste les plus célèbres de sa génération.

Édouard LOUIS – Histoire de la violence (Le Seuil)
Sélectionné en 2014 pour son premier roman En finir avec Eddy Bellegueule (Le Seuil), Edouard Louis publie en janvier 2016 son 2ème roman, Histoire de la violence. Un soir de Noël 2012, le narrateur rencontre Reda dans la nuit après un repas avec des amis, et lui propose de venir discuter chez lui. L’homme lui raconte son enfance et l’arrivée de son père depuis l’Algérie. Un peu plus tard, Reda insulte, frappe et viole son interlocuteur.
Histoire de la violence figure parmi les titres en lice pour l’édition 2017 du Prix Littéraire du 2ème roman.

Murielle MAGELLAN – Les indociles (Julliard)
Invité en 2008 au Festival du Premier Roman pour Le lendemain, Gabrielle (Julliard, 2007), Murielle Magellan publie en janvier 2016 son 5ème roman, Les indociles. Olympe, une galeriste talentueuse et ambitieuse, est aussi un Don Juan au féminin, créature irrésistible et vénéneuse.  Elle met toute son énergie à faire connaître un vieil homme nommé Solal et peintre ignoré. Séduire ou se donner ? Olympe est une indocile, un être qui ne se range dans aucune case.

Véronique OLMI – Un autre que moi (Albin Michel)
Sélectionnée en 2002 pour son premier roman Bord de mer (Actes Sud, 2001), Véronique Olmi publie en janvier 2016 son 12ème roman, Un autre que moi. Se retrouver face à un homme de 80 ans qui prétend être lui-même : c'est l'étrange expérience que fait Fred le soir de ses 40 ans. Peut-on modifier le cours du temps ? Qui y perdrait, et à quel prix ?

Makenzy ORCEL – L’ombre animale (Zulma)
Invité en 2013 au Festival du Premier Roman pour Les immortelles (Zulma, 2012), auteur actuellement en résidence d’écriture en Mayenne, Makenzy Orcel publie en janvier 2016 son 3ème roman, L’ombre animale. La voix d’une femme, décédée, raconte sa vie d’avant. Elle évoque sa mère soumise, son frère mutique et son père maudit, ses voisins qui ont abandonné le village pour tenter leur chance à la ville, …

Karine SILLA – Autour du soleil (Plon)
Invitée en 2015 au Festival du Premier Roman pour Monsieur est mort (Plon, 2014), Karine Silla publie en janvier 2016 son 2ème roman, Autour du soleil. Louise rencontre un homme dans un train et décide de changer de vie. Elle s’installe dans une maison à l’extrême sud du Vietnam. Mais elle a laissé derrière elle son mari, sa fille et sa mère.
Autour du soleil figure parmi les titres en lice pour l’édition 2017 du Prix Littéraire du 2ème roman.