PRIX LITTÉRAIRE QUÉBEC-FRANCE MARIE-CLAIRE-BLAIS




Créé à l'initiative de l’association Québec-France, le Prix Marie-Claire-Blais voit le jour en février 2003. Marie-Claire Blais, auteur québécois, a accepté d’associer son nom au Prix. En 2007, le Prix littéraire prend de l’ampleur en signant une entente de collaboration avec le Festival du Premier Roman de Laval organisé par l'association Lecture en Tête.

Le Prix Littéraire Québec-France Marie-Claire Blais récompense au Québec un auteur français pour son premier roman. Dans l’esprit de collaboration qui caractérise les associations Québec-France, les régionales de France-Québec sont invitées à choisir un roman et à le soumettre à Québec-France.

Sur référence des régionales de France-Québec et du Festival du Premier Roman de Laval, trois finalistes sont élus par le jury qualifié de l’association Québec-France. La délibération finale revient aux comités de lecture des différentes régionales qui composent l’association.

Le lauréat est annoncé lors d’une cérémonie qui se déroule au Salon International du livre de Québec. Il y reçoit alors le certificat du Prix Littéraire Québec-France Marie-Claire Blais accompagné d’une bourse de 2000$ CAD (environ 1500 euros). S’ensuit une tournée de promotion dans différentes régions du Québec.


                   Parisa Reza, lauréate du Prix littéraire Marie-Claire Blais 2017

Le 6 avril dernier, le président de l'association Québec - France a décerné le Prix Littéraire Québec - France Marie-Claire Blais 2017 à Parisa Reza pour son premier roman Les jardins de consolation (Gallimard, 2015).

Ce prix porte la voix de quelque 150 lecteurs issus de 17 comités de lecture des associations Québec - France.

Parmi les 3 romans finalistes dont La cache de Christophe Boltanski (Stock, 2015) et Evariste de François-Henri Désérable (Gallimard, 2015), ils ont choisi celui de Parisa Reza, notamment pour son récit sympathique et instructif, la construction de son roman, ses personnages attachants qui évoluent selon les changements historiques et politique, et le style d'écriture à la fois frais, nuancé, métaphorique et poétique. Erudition et émotions se côtoient tout au long du roman.

Lors de la remise des prix littéraires du Salon international du livre de Québec, Parisa Reza a reçu le certificat d'honneur du prix. Du 3 au 13 avril, elle a participé à une tournée de promotion dans différentes régions du Québec.

Les lauréats précédents

- édition 2016 : Gautier BATTISTELLA pour Un jeune homme prometteur (Grasset, 2014), auteur invité en 2015 au Festival du Premier Roman et des Litttératures Contemporaines de Laval.
- édition 2015 : Alexandre POSTEL pour Un homme effacé (Gallimard, 2013), auteur invité en 2014 au Festival du Premier Roman et des Litttératures Contemporaines de Laval. Alexandre Postel a obtenu le Prix Littéraire du 2ème roman 2016, décerné par Lecture en Tête, pour L'ascendant (Gallimard, 2015).
- édition 2014 : François GARDE pour Ce qu'il advint du sauvage blanc (Gallimard, 2012), auteur invité en 2013 au Festival du Premier Roman de Laval
- édition 2013 : Eric SOMMIER pour Dix (L'Arpenteur/Gallimard, 2011), auteur invité en 2012 au Festival du Premier Roman de Laval
- édition 2012 : Véronique BIZOT pour Mon couronnement (Actes Sud, 2010), auteur sélectionné par Lecture en Tête pour son premier roman
- édition 2011 : Liliana LAZAR pour Terre des affranchis (Gaïa, 2009), auteur sélectionné par Lecture en Tête pour son premier roman
- édition 2010 : Marc LEPAPE pour Vasilsca (Galaade, 2008)
- édition 2009 : Frédéric BRUN pour Perla (Stock, 2007)
- édition 2008 : Jérôme TONNERRE pour L'Atlantique sud (Grasset, 2006), auteur invité en 2007 au Festival du Premier Roman de Laval
- édition 2007 : Stéphane AUDEGUY pour La théorie des nuages (Gallimard, 2005), auteur invité en 2006 au Festival du Premier Roman de Laval
- édition 2006 : Catherine LOCANDRO pour Clara la nuit (Gallimard, 2004)
- édition 2005 : Jean-Philippe BLONDEL pour Accès direct à la plage (D. Montalant, 2003), auteur sélectionné par Lecture en Tête pour son premier roman